Ce jour-là, lorsque ma douce et moi sortons de la maison, les rues sont encore vides. Le contraire eût été étonnant : il est 5h15, après tout. Nous prenons la voiture et allons dans un champ hors de la ville pour rejoindre notre aérostier, et dans le froid matinal, nous avons droit à un spectacle magique. Notre pilote se sert en effet d’un ventilateur pour envoyer de l’air froid dans le ballon, puis utilise un brûleur pour finir son oeuvre et permettre au ballon de prendre progressivement forme. La nacelle de rotin n’attendra bientôt plus que nous. Pour être honnête, je ne suis pas tout à fait rassuré, et je prie pour qu’il n’y ait pas de problème une fois là-haut. C’est que je souffre facilement du vertige. Mais certains prétendent qu’il est impossible de souffrir du vertige dans une montgolfière. Si c’est vrai, c’est tant mieux. Si c’est faux, je vais passer un sale quart d’heure. Enfin, une sale heure, car c’est le temps que va durer notre vol. Quand le ballon est paré au décollage, nous montons à bord. Nous sommes quatre à participer à ce vol singulier. Une minute plus tard, un coup de brûleur fait décoller notre nacelle et nous conduit là-haut. Aussitôt, je constate que question vertige, c’est vrai : il n’y aucune sensation de vertige à la clef. Rassuré, je peux profiter du paysage, tout simplement sublime. A bord, chaque personne paraît d’ailleurs un peu émue devant tant de splendeur. A part le bruit du brûleur, on se croirait dans une église. Pourtant, ce n’est pas un silence vide. C’est un silence gourmand, le silence de personnes qui ne veulent pas manquer une miette de ce spectacle. Durant un court moment, nous restons coincés dans un vallon, attendant que la brise se manifeste à nouveau. Mais il y a tant à regarder que cela importe peu. L’heure passe malheureusement, sournoisement, et c’est déjà le moment d’atterrir. Notre atterrissage est un peu plus violent que l’envol et nous devons nous accrocher à la nacelle, mais même cet atterrissage de fortune ne saurait entamer notre sentiment de zenitude. Si vous aussi rêvez de prendre la voie des airs, voici le site où j’ai trouvé mon vol. C’est vraiment une expérience à vivre au moins une fois ! Peut-être même deux… 🙂 Retrouvez plus d’informations sur l’organisateur de cette activité de ce baptême en montgolfière à Rambouillet.

Advertisements