La cupidité dans toute sa splendeur. Ce lundi dans la nuit, un rhinocéros a été tué par des inconnus dans un enclos du zoo de Thoiry ; l’une de ses deux cornes a été coupée à la tronçonneuse et prise par les criminels ; la seconde, plus menue, a été à moitié sectionnée mais pas dans son intégralité. L’animal a été découvert par un soigneur au matin. Trois rhinocéros vivent dans le zoo. On peut supposer que les individus ont dû renoncer, par manque de temps, à s’emparer de leurs cornes…
Le crime peut sembler absurde, mais pas tant que ça. Car le commerce de la corne est étonnamment fécond. Histoire de vous donner une idée, sur le marché noir, les cornes de rhino se vendent plus cher que l’or : entre 50000 et 100000 euros le kilo ! Hallucinant ! Jusqu’en 2008, ce genre de cambriolages étaient rarissimes. Un cas avait été recensé en Suisse en 1990, mais c’était à peu près tout. Seulement, le prix des cornes a véritablement explosé en 2010, ce qui a fait exploser le trafic à travers toute la planète (ou dans les rares endroits où l’on trouve encore des rhinocéros, plutôt).
Mais pour quelle raison sont-elles tellement prisées, en définitive ? Eh bien, c’est qu’au Vietnam, elles sont en fait utilisées sous forme de poudre, parce que certains individus leur accordent des vertus de toute sorte. D’après ces croyances, qui n’ont jamais été vérifiées de manière scientifique, elles seraient pratiques pour faire baisser la fièvre et surtout… renforcer la libido. Car oui, c’est surtout pour ses vertus aphrodisiaques de ces défenses qui font que les rhinocéros sont une espèce menacée ! Comme je le disais : la cupidité dans toute sa splendeur. Et si des extraterrestres vivent ailleurs dans l’univers, ce n’est pas étonnant qu’ils ne donnent pas signe de vie : au vu de nos pratiques, nous ne gagnons pas spécialement à être connus ! Selon Planetoscope (un site qui recense des statistiques sur tous les sujets qui touchent à notre planète), pas moins de 242 rhinocéros ont été abattus depuis le 1er janvier 2017 !

Advertisements